a

Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem nulla consequat. Aenean massa.

Image Alt

L'étoile de Sophia

Construction Nouveau monde

Dans cette vidéo, Franck partage son ressenti en ce troisième tiers d’année 2019, en résonance avec 2020… Restons pleinement attentifs aux énergies et profitons d’une surprise en fin de vidéo…

Le lien entre aujourd’hui, septembre, et 2020, est très fort : nous sommes en période de bilan.
Ce qui n’a pas été guéri, que nous ne voulions ou ne pouvions pas voir, est mis en lumière : ombres, vieilles blessures, mémoires, illusions, conditionnements… De l’humanité et de nous-même…

Nous voyons NOTRE réalité, pas LA réalité. Nous vivons ce que nous créons, ce que nous vibrons…
Alors voyons les choses autrement, changeons d’angle de vue, prenons conscience de notre égo… Car savez-vous que notre cœur émet un champ magnétique bien plus puissant que notre cerveau ?

Sortir de l’illusion de la dualité = Ne plus donner d’énergie aux systèmes qui ne nous conviennent pas = Choisir où mettre notre énergie = Être POUR le nouveau monde sans être CONTRE l’ancien !
Soyons POUR la non violence sans être CONTRE la violence ! Le message est ainsi très différent !

Nous pouvons choisir de réunir plutôt que diviser : reconnaitre notre féminin sacré (que nous soyons femme ou homme) unissant les antagonistes, permet à notre masculin sacré (que nous soyons homme ou femme) de s’exprimer à l’intérieur de nous, d’avoir le courage de purifier, transmuter nos peurs, remettre en question nos pensées, comportements, croyances…

Le chantier émotionnel que nous pouvons vivre en ce moment nous incite à incarner notre vraie nature, à nous confronter à nos parties d’ombre intérieures (sans les affronter ni les combattre), en les reconnaissant, les acceptant, pour retrouver l’équilibre, et non faire la guerre à l’extérieur…

Notre guérison identitaire profonde passe par la reconnaissance de notre essence, notre créativité : après avoir enlevé nos masques, après notre introspection, exprimons notre Être à l’extérieur, pour reconstruire solidement nos bonnes structures de vie, celles de l’environnement et de l’humanité…

Commentaires

  • Christine

    5 octobre 2019

    Bonjour,

    Puisqu’au plus profond de moi (femme), je sens que l’heure de l’Action et de l’Action provenant de mon authenticité, de ma créativité- incapable d’aller au bout d’un certain nombre de choses depuis … si, trop ??? assurément longtemps- est venue, je matérialise mon ressenti par cet écrit.
    Je viens de visionner votre vidéo sur la future pleine Lune du 13/10, et une nouvelle fois, votre message conforte mes ressentis, ma perception et les messages que je me permets de plus en plus dans mon travail ( accompagnement pro) de proposer.
    C’est pourquoi, je voudrais faire un commentaire sur un de vos propres commentaires à propos de votre précédente vidéo sur 2020 et de certains retours que vous avez pu avoir.
    J’ai bien entendu regarder cette vidéo « 2020 » et je ne l’ai pas trouvée moins bien, mais moins accessible. Totalement en accord avec la dernière, je vais m’empresser d’aller la revoir parce que sans doute qu’au moment où je l’ai regardée, je n’étais pas totalement en état de la recevoir. Pas suffisamment disponible, connectée ? Pas en état émotionnel adapté ? ou juste pas encore assez MATURE…. ? J’entends maturité intérieure parce que j’ai 55 ans ! lol!
    Ainsi, je me souviens de cette phrase d’une astrologue que j’avais contactée il y a 15 ans dans un passage difficile de ma vie:  » La vie, c’est du temps ».
    Peut-être devons nous nous souvenir, que ce peut être aussi une question de temps, et qu’alors, il y a un temps pour tout et que nous ne sommes pas toujours au rdv soit où nous souhaiterions être, ou croyions devoir être, soit où l’ autre imagine que nous pouvons être, ou que nous sommes peut-être…. Bref, du recul. Des fois ce n’est juste pas la Juste heure, pour ne pas dire la bonn-heure. Combien de livres ai je pu acquérir que j’ai lu quelques années plus tard, ou de films j’ai revu et qu’alors j’ai pu mieux comprendre, parce que pour en apprécier la substance, il fallait que le Juste moment se présente. N’y aurait -il pas là encore une question d’alchimie intérieure ? Bien sûr, il ne s’agit pas de se flageller en se disant  » ououhhh, suis pas assez mature!!! », mais peut-être juste d’accepter avec bienveillance à notre égard ( et du coup à l’égard de l’éventuel protagoniste), que ce n’est juste pas le moment. Prendre ce qui est bon pour soi au moment où on le ressent, laisser passer le reste. Si la vie estime que nous devons y revenir, il semble qu’elle sache nous y ramener. Laisser à nos corps de chairs le temps d’intégrer les informations qui nous parviennent et voir ce qu’il souhaite et ce qu’il peut en faire…. Certes, ce n’est pas vraiment en accord avec l’époque actuelle médiato-economico- technologique, pourtant, peut-être est ce là une façon de calmer notre mental et la réactivité de notre égo… Peut-être, à suivre… Je vous laisse, j’ai une vidéo revisionner…. Bien à vous. Christine

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.